• Isabelle Pottier

La décroissance est-elle l'avenir de l'humanité ?

Et si pour contribuer à ce que le monde s’emballe moins on commençait par décélérer soi même ? Qui peut le moins peut le plus... Dans la chaleur du confinement, s’extraire de la cadence surréaliste du monde pour une pause imposée et nous faire réfléchir à une nouvelle manière de vivre sa vie, à quelle dynamique, dans quelle intensité, à quelle vitesse ... Prenons le temps de ne rien faire, rien attendre, rien espérer, rien projeter, rien prévoir ... comme si on s’endormait dans un doux sommeil, comme la Belle au Bois dormant, et que l’on allait se réveillerait avec plus de douceur, de clairvoyance et de tempérance. Si l’injonction à la productivité est épuisante en temps normal, elle est éreintante en période de confinement. La notion d’injonction à la productivité fait référence aux éléments externes – entourage, société, réseaux sociaux – qui nous encouragent à penser que la valeur d’une personne est corrélée à ce qu’elle produit et de ce qu’elle fait. Cette injonction nous entraîne à combler chaque temps « mort », chaque « vide » pour que le rien n’existe pas. Sommes-nous en train de perdre notre temps si nous ne faisons « rien » ? Oui, selon les critères de notre société pré-coronavirus. Nous existions au regard de notre production, de nos impôts, de nos enfants, de nos hobbies. J’en parle comme si cette époque était révolue alors que l’injonction à la production est toujours là. Mais là où l’ennui était proscrit, il devient une possibilité acceptée et peut-être même voulue, souhaitable, essentielle. Ces temps, caractérisés par l’incertitude du dénouement, précipitent le boulevers


ement de notre façon de travailler, de notre vision du monde ou encore de nos valeurs. Ne nous laissons pas définir par le nombre de tâches accomplies sur notre liste de choses à faire ou par le fait qu’on ait choisi – ou non– de s’habiller aujourd’hui. Cette période est également l’occasion de regarder vers l’avenir en se rappelant que la société telle qu’elle était n’était pas si séduisante. L’injonction à la productivité n’en est qu’un exemple. Leila Echchihab

23 vues0 commentaire