Qu'est-ce que la naturopathie ?

Origines

La naturopathie moderne, dont les racines remontent à Hippocrate, père de la médecine occidentale, est reconnue par L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) comme étant la 3ème médecine traditionnelle mondiale juste après la médecine Chinoise et Ayurvédique.  C’est une médecine holistique c’est-à-dire prenant en compte l’être humain dans ses différents "corps" : physique, psychologique, émotionnel, sexuel, créatif et spirituel.

 

C’est l’union de ces différents corps inter-reliés qui apportent l’homéostasie, c’est-à-dire l’équilibre, ou encore un état de santé globale. Nourrir, agir positivement sur un corps aura des répercussions sur les autres. 

 

Cela signifie que le naturopathe a intégré cette approche holistique de l’être humain afin de lui apporter des conseils personnalisés pour conserver ou retrouver un équilibre.

L'énergie vitale

Toutes les médecines traditionnelles du monde mettent en avant la notion d’énergie vitale permettant la production d’énergie et sa circulation : c’est la vie qui circule en chacun de de nous, permettant l’expression de toutes les dimensions de l’être humain.

 

La science l’a identifié sous le nom de ATP ou Adénosine Triphosphate dont l’image est celle d’une "centrale énergétique miniature" productrice d’énergie, présente à l’intérieur de chacune de nos cellules.

 

Pour la médecine quantique, toutes nos cellules, pensées et émotions sont des vibrations inhérentes à la notion de vie.

 

Lois principales

Cette fameuse énergie vitale inhérente à chacun permet de stimuler sa propre capacité d’auto guérison et  d'homéostasie (processus naturel de régulation de l’organisme). 

 

Pour cela, différents axes sont à conserver ou encourager/accompagner :

 

  • Une alimentation non inflammatoire, donneuse de « vivant » et non de « calories vides », exempte d’aliments transformés incluant une mastication suffisante

  • Une détection des carences afin de les combler par le biais de micronutriments permettant une revitalisation de l'organisme

  • Une santé intestinale, l’intestin étant le siège de notre immunité et le lieu d’implantation de notre microbiote

  • Le bon fonctionnement des émonctoires foie, intestin, reins, poumons,
    peau et utérus. En effet, toxines et déchets de l’organisme doivent être
    évacués par ces « portes de sortie » et ne pas se stocker dans
    l’organisme traduisant une force vitale affaiblie

  • Une qualité de sommeil dans toutes ses phases

  • Une activité physique régulière de type marche ainsi que des exercices de respiration (cohérence cardiaque) favorisant la détente et la gestion du
    stress

  • L’expression des émotions afin d’ éviter la somatisation : « Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime dans le corps »

  • Vivre le plus possible d’événements apportant de l’amour, de la joie, du
    partage, du plaisir

  • Pratiquer les « 3R » : ralentir - respirer – ressentir